Adeline Russier - romans etc.

29 janvier 2019

Attraper une idée

thought-2123971_640

On pense différemment quand on est au volant. Le paysage qui défile me permet souvent de voir émerger des idées.

Je peux presque sentir une idée se former dans ma tête. Tout d'abord, c'est un peu indistinct. Puis peu à peu elle prend forme, comme une bulle de savon. Transparente, irisée, l'idée risque de s'envoler ou, pire, elle peut éclater et tout simplement disparaître.

Quand je sens une idée arriver, je prends des précautions. Je l'approche doucement. Si j'essaye de l'attraper trop vite, elle s'éloigne. Alors je la laisse voler un moment librement en attendant de l'apprivoiser. Si je la laisse filer, elle ne reviendra jamais. Une autre idée qui lui ressemble pourra survenir, mais elle ne sera jamais exactement la même.

Et quand c'est le bon moment, quand l'idée s'est fixée sous la forme d'une jolie phrase dans ma tête, c'est le moment, du bout de mon stylo, de l'attraper, et de la poser sur une feuille de papier.

D'autres fois, au contraire, je lâche mon idée, je la laisse filer, avec une pointe de regret.

Voilà pourquoi, chez moi, il m'arrive de me précipiter sur une feuille de papier, pour y jeter quelques mots, pour garder mon idée au chaud. Voilà pourquoi, parfois, j'arrête ma voiture sur le bas-côté de la route, warnings allumés, pour fourrager dans mon sac, trouver le stylo et le carnet dont je ne me sépare jamais, afin de capturer une idée. Parce que je sais que même si j'essaye de la fixer dans ma tête, elle risque de s'envoler.

Posté par Adeline R à 18:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


14 janvier 2019

Une de mes nouvelles primée, à découvrir librement

writing-828911_640

Au printemps, j'ai écrit une nouvelle, Promenade et confidences, en réponse au concours annuel de nouvelles de la ville de Mably (42), sur le thème  "Et pourquoi ?..."

Il y a quelques semaines, j'ai eu la joie de revecoir un coup de téléphone de l'organisatrice, m'annonçant que j'avais remporté le prix régional. Je suis très touchée que mon texte ait plu au comité de lecture.

Dans cette courte histoire, vous découvrirez Aphrodite Navet, un personnage que je développe depuis quelque temps à travers des nouvelles. Cette femme au nom difficile à porter est une mamie au pair peur ordinaire.

Je vous laisse découvrir le texte, visible sur le site de la mairie de Mably, à lire en ligne ou à télécharger en pdf, rubrique gagnants du concours 2018.

Lien : Je veux découvrir la nouvelle Promenade et confidences.

Bonne lecture !

 

Posté par Adeline R à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 janvier 2019

Meilleurs voeux !

 

watercolor-1996538_640

L'année 2018 a été pour moi riche d'expériences nouvelles et enthousiasmantes. J'ai terminé l'écriture de mon premier roman, Arrête, Margaret !, je l'ai sorti en autoédition et il a rencontré ses premiers lecteurs. Puis les éditions L'Alchimiste se sont intéressées à cette histoire. A partir de ce moment-là, je n'ai plus été seule à porter ce projet. Après quelques corrections, le livre est sorti en décembre avec une toute nouvelle couverture et une plus large diffusion.

Au-delà du plaisir d'écrire, ce roman a été pour moi une expérience humaine. Cela m'a permis de rencontrer des gens, de transformer de vagues connaissances en amis. J'ai écrit ce livre avec mon coeur et les lecteurs l'ont ressenti.

J'ai de nombreux projets littéraires. En 2019, je compte bien continuer à noircir des pages. Et je souhaite évidemment qu'Arrête, Margaret ! trouve de nombreux autres lecteurs en 2019 !

Je vous souhaite beaucoup de bonnes lectures. N'oubliez pas de vous amuser des petites choses de la vie. Soyez créatifs, faites ce que vous aimez. Allez au ciné, au musée, et faites des soirées télé. Ecoutez vos musiques préférées, promenez-vous en forêt, marchez au bord de la mer. 

Et si, comme Margaret, vous prenez la bonne résolution d'arrêter de vous plaindre, ne vous mettez pas la pression. Faites-le avec légèreté et bonne humeur, en gardant toujours un arc-en-ciel dans le coeur.

Posté par Adeline R à 19:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2018

Quand un manuscrit devient un livre qu'on tient dans sa main

WIN_20181210_165917

J'attendais ce colis avec tellement d'impatience ! C'est quelques semaines avant Noël que j'ai reçu mon paquet, envoyé non par le Père Noël mais par L'Alchimiste, qui a transformé mon histoire imaginaire en livre bien réel. Après des mois de rédaction, des semaines de correction, ça y est, je tiens mon livre dans ma main.

L'histoire, je la connais par coeur. Mais je découvre l'objet-livre avec curiosité. Mon éditeur a choisi de le sortir sous un format broché compact afin que le prix reste accessible. 18,50 €, c'est vrai que c'est raisonnable pour une nouveauté.

Je le manipule avec plaisir. Aussi pratique et agréable à prendre en main qu'un livre de poche, il a une forme un peu carrée assez originale. Léger et compact, on peut le glisser dans son sac et l'emporter partout avec soi.

WIN_20181210_170246

Je tourne les pages. Ce livre offre le même confort de lecture que les grands gabarits. Le papier est de belle qualité, doux au toucher, suffisamment épais et d'une douce blancheur. La présentation du texte est très aérée, grâce à une bonne taille des caractères, des marges larges et un espacement agréable entre les lignes. J'adore la police de caractères choisie pour les titres de chapitres.

 

WIN_20181211_174402

Le livre est imprimé en France et à la demande. Les éditions L'Alchimiste  assument un choix éditorial responsable en évitant le gaspillage et en privilégiant une production éthique et en circuit court. J'aime cette idée. On dirait un livre bio !

Me voici donc avec un bouquin au format sympa et moderne, qui allie la maniabilité du livre de poche et la qualité des gros livres brochés. C'est avec émotion que je le glisse dans ma bibliothèque à côté de mes livres préférés. J'espère le retrouver aussi un jour sur vos étagères !

 

Posté par Adeline R à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 novembre 2018

Une belle surprise à la fête du livre

Chaque année, fin octobre, à Saint-Etienne, a lieu la fête du livre, un grand temple de la lecture sous le chapiteau blanc installé place de l'Hôtel de Ville. J'y vais souvent faire un tour pour le plaisir de voir plein de gens se réunir autour de leur passion de la lecture, un plaisir habituellement solitaire et discret qui, le temps d'un week-end, se montre au grand jour et se partage.

J'aime écouter des conférences, voir les auteurs, flâner. Cette année, l'invité d'honneur était Michel Bussy, un auteur que j'adore. J'ai été bluffée par son roman Nymphéas noirs, captivée par Un Avion sans elle et absorbée par Le Temps est assassin. Cet auteur est éblouissant à tous les niveaux : une narration qui vous garde sous emprise du début à la fin, des personnages très forts, des lieux magiques, une plume alerte. Je l'admire tellement que je m'amuse à part moi à l'appeler "Le Grand Maître".

Car c'est un Grand Maître de l'illusion, un magicien. Il nous montre ce qu'il veut qu'on croie pour mieux nous cacher ce qu'il va révéler et qui était sous les yeux du lecteur depuis le début. Comme le spectateur d'un tour de magie, le lecteur cherche le "truc" sans le trouver. On se fait avoir et on adore ça. Michel Bussy réussit le tour de force de tromper le lecteur sans le trahir.

Me voilà donc à la fête du livre, mon coeur de midinette palpitant à l'idée d'apercevoir Le Grand Maître. Je savais que je ne lui parlerai pas. J'avais juste envie de le voir "en vrai". Et il était juste comme je l'imaginais, souriant, le regard malicieux. Avec une veste en velours et un jean bien coupé, les cheveux un tout petit peu trop longs pour ne pas avoir l'air apprêté. Si on devait faire un casting pour un personnage d'écrivain, il décrocherait le rôle immédiatement !

Après cette immersion dans le monde des livres, je me rends chez ma mère pour un repas de famille. Et là, deux surprises m'attendent. Un gâteau décoré d'un magnifique arc-en-ciel en l'honneur du thème de mon roman Arrête, Margaret ! Et le dernier livre de Michel Bussy... dédicacé à mon intention ! Les mères font pour leurs enfants ce qu'elles n'oseraient jamais faire pour elles-mêmes, ma mère lui a même parlé de mes projets littéraires ! J'ai reçu cette dédicace comme un cadeau : des félicitations pour mon premier livre et un "Bonne chance" dont je vais bien avoir besoin. Ma mère m'a rapporté le conseil qu'il lui a transmis à mon intention : m'accrocher.

Alors même s'il ne me connaît pas, je prends avec joie et humilité les encouragements et la bénédiction du Grand Maître !

WIN_20181122_153630

 

 

Posté par Adeline R à 20:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


12 novembre 2018

Arrête, Margaret ! - sortie du livre numérique avec les éditions L'alchimiste

Et voilà ! Arrête, Margaret ! est disponible à la vente en édition numérique pour 4,99 €.

WEB_ARRETE_MARGARET_V7_600 (1)

Vous pouvez le trouver chez les éditions l'Alchimiste.

et sur toutes les plateformes de vente de livres numériques.

Sur Amazon, par exemple, vous pouvez feuilleter gratuitement les deux premiers chapitres.

Un grand merci aux éditions L'Alchimiste pour leur professionnalisme en ce qui concerne la création de la couverture, la correction et la mise en ligne au format numérique.

Et pour les amoureux du papier, le livre broché sera disponible début 2019 ! En attendant, je vous invite à découvrir le clip littéraire de Margaret !

Arrête, Margaret ! - Bande annonce

Posté par Adeline R à 16:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 octobre 2018

Margaret se refait une beauté

Il y a quelques jours, je vous annonçais que mon roman Arrête, Margaret ! allait prochainement être publié chez les éditions L'Alchimiste. Depuis, le travail d'édition a commencé.

Très rapidement, un projet de couverture a vu le jour. Je me demandais bien à quoi elle ressemblerait et j'avoue que j'avais le trac en cliquant sur la vignette pour ouvrir l'image. Et là : waw ! Je l'ai adorée. Voilà pourquoi j'avais besoin qu'un éditeur mette ses compétences au service de mon projet : jamais je n'aurais pu concevoir une couverture aussi jolie, dans la plus pure veine des romans feel-good. L'arc-en-ciel est au coeur du dessin, comme je l'avais voulu au départ. L'image est assez proche de celle de quelques livres que j'aime bien.

WIN_20181025_160031

 

J'ai regardé attentivement le visage de Margaret. C'était la première fois qu'elle prenait forme sous mes yeux et j'ai été très émue. Comme si je voyais enfin quelqu'un avec qui j'aurais eu une relation épistolaire. Après quelques amélioration de détails (rajouter des oiseaux dans le ciel et changer la couleur du nom de l'auteur (moi ;-) ! ) la couverture a été validée telle que je vous la dévoile aujourd'hui.

WEB_ARRETE_MARGARET_V7_600 (1)

 

Puis nous nous sommes plongés dans le travail de correction, mais j'en parlerai une prochaine fois !

 

Posté par Adeline R à 15:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 octobre 2018

Arrête, Margaret ! bientôt chez les éditions L'alchimiste

say-yes-to-the-live-2121044_640 (1)

Quelle joie de pouvoir annoncer qu'un éditeur va publier Arrête, Margaret !

Après des mois d'attente, entre non-réponses et lettres de refus (plus ou moins) polies, je commençais à me faire à l'idée de porter ce roman toute seule, en tant qu'auteur indépendant auto-édité. Mais je restais persuadée que les compétences d'un éditeur permettraient à ce roman de toucher un plus large public. Un jour de découragement, j'errais sur Facebook pour me changer les idées, quand je suis tombé sur un appel à manuscrits partagé par une de mes amies. Je me rends sur le site de l'éditeur pour voir si la ligne éditoriale correspond à mon roman.

Là, sur la page d'accueil, je tombe sur la devise des éditions L'Alchimiste : "L'imaginaire comme questionnement du réel".

Cette phrase a résonné en moi. Et si cela pouvait correspondre à Margaret ? Une fiction feel-good qui incite le lecteur à voir sa vie autrement. Pourquoi pas ? Mais les livres du catalogues étaient plutôt des romans de science-fiction ou fantasy, avec des univers assez masculins. J'avais peur que mon roman soit trop "girly", trop contemporain. Je l'ai envoyé quand même. (J'avais décidé de ne plus participer à la déforestation et à l'effet de serre, en cessant d'envoyer des manuscrits papiers par voie postale ; j'ai donc grandement apprécié de pouvoir envoyer une version numérique de mon manuscrit.)

La suite est facile à deviner... Je n'écrirais pas un article sur un énième refus. Eh bien oui ! Quelques semaines plus tard, l'éditeur m'a contactée. Son enthousiasme m'a fait chaud au coeur. Nous avons rapidement signé le contrat, et maintenant, je ne suis plus seule à porter ce projet. En quelques jours, il y avait un projet de couverture pour le livre, et ma page auteur sur leur site.

Alors merci aux éditions L'Alchimiste de croire en ce projet et de le porter avec moi !

Posté par Adeline R à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 septembre 2018

Le tableau des projets : un outil à utiliser sans modération

WIN_20180921_140402

Chacun affiche ce qui lui est utile dans sa cuisine : la liste des courses, l'emploi du temps, la répartition des tâches... Chez nous, accroché au mur dans un joli cadre en bois, il y a le tableau des projets.

Depuis plusieurs années, c'est une tradition familiale : au mois de septembre, on se met autour de la table et on fait le tableau des projets. C'est une version simplifiée et collective du tableau de vision ou d'intentions. Cela fait penser un peu au mindmapping.

 Chacun exprime sur de petits morceaux de papier ses envies pour l'année à venir, sous forme de mots en couleurs ou de petits dessins. On retrouve les projets communs et fédérateurs, comme le grand voyage prévu pour l'été suivant, mais aussi les entreprises individuelles, comme les activités extrascolaires ou les projets professionnels. Puis on colle tous les dessins sur une feuille blanche qu'on affiche dans la cuisine.

C'est l'occasion de parler de nos envies, de ce qui nous motive. On se fédère autour des projets communs. On confie ses envies personnelles. On encourage les autres dans leur parcours.On rit quand on ne reconnaît pas ce que l'un a dessiné, on rit encore plus quand on voit qu'un ado a dessiné des tacos ! Pourquoi pas ?

C'est intéressant aussi de voir le tableau de l'année précédente, de remarquer ce qu'on a mené à bien, ce qui a changé pour nous... Je garde précieusement ces témoignages de notre vie familiale, aussi révélateurs que des albums photos.

Quand je le regarde, cela me permet de me rappeler ce qui est important pour moi. Cette année, j'ai dessiné notre maison, parce que j'ai envie de prendre soin de cet endroit où je me sens si bien, cinq coeurs qui représentent les membres de la famille, une plume pour continuer à écrire, un arc-en-ciel pour ne pas oublier de voir les petits bonheurs de la vie.

Il m'arrive de faire un tableau de projet toute seule, quand j'ai besoin d'organiser mes idées. Passer par les images me permet de réfléchir différemment qu'avec les mots. Faire des dessins, découper des photos dans des magazines et organiser tout ça sur une feuille de papier blanc est très inspirant.

Essayez !

WIN_20180921_150925

 

Posté par Adeline R à 15:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 septembre 2018

Emission de radio "Carte blanche" sur RCF, pour présenter "Arrête, Margaret !"

WIN_20180829_095843

C'était un plaisir de participer à cette émission animée par Jean-Claude Duverger.

 

Le micro magique de la radio me donne une voix d'hôtesse de l'air ! ;-)

A ré écouter ici :

https://rcf.fr/embed/1894713

" Arrête, Margaret " !
C'est le titre du premier livre d'Adeline Russier.
Margaret est une "râleuse". Elle va découvrir au fil du livre qu'elle se pourrit littéralement la vie.
Est-il possible de changer ? Pourqoi et comment se construire une vie plus heureuse, plus positive, en famille au travail dans le quotidien de la vie ordinaire ?
Un livre tonique et drôle, qui donne envie de changer !
Avec Margaret, sur RCF La Joie se partage !

Découvrir le livre

Posté par Adeline R à 07:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,